Littérature: Pluie de poètes sur Montréal

Le Festival de la poésie de Montréal fêtera son vingtième anniversaire avec une vraie bonne averse de poètes du 27 mai au 2 juin. À cet âge où tout semble possible, le FPM a vraisemblablement décidé de se lâcher lousse, de se fendre la poire, de s’éclater, bref. Les poètes mêmes ont clairement voulu mettre le paquet. Les plus expérimenté.e.s se frotteront aux plus jeunes. Les formes anciennes et nouvelles boiront dans les mêmes vers. La musique les feront toutes et tous danser.

Un exemple de la folie poétique du 20e Festival de poésie de Montréal: L’ouvroir poétique qui mettra en scène 22 voix venant des Premières nations, du Québec et du Canada, bien sûr, mais aussi de France, Belgique, Haiti, Suisse, etc. avec un accompagnement de l’extraordinaire musicien Bernard Falaise. Mais encore: L’oracle des ombres. Le Noroît et Hector Ruiz ont réuni une dizaine de poètes prêts à se laisser inspirer par le recueil de Michel Beaulieu publié en 1979 où il est écrit: « je t’écris pour l’éternité/courbée dans un instant ».

La poésie n’a pas peur du temps ni de la mort. De quoi meurt-on à 20 ans? fera bondir de joie Josée Yvon dans l’Éden du verbe en voyant de là-haut une rencontre ici-bas entre Les Filles-missiles et Les Panthères rouges. Le festival de Montréal n’a pas peur de Sherbrooke non plus. La soirée estrienne Littérature et autres niaiseries déménage ici pour une nuit. On nous promet une aventure magnétique avec lecture-musique-danse-arts visuels.

Vous en voulez plus? Nous aussi. Des lectures extérieures auront lieu du jeudi au dimanche au parc des Compagnons-de-Saint-Laurent (sur Mont-Royal entre Bordeaux et Cartier) avec des poètes de pratiquement toutes les maisons d’édition québécoises ainsi que d’ailleurs. Également au même endroit: L’Abécédaire poétique organisé par le groupe d’alphabétisation populaire L’Atelier des lettres et les Premiers pas poétiques avec une dizaine d’apprentis poètes de 13 à 18 ans.

Vous avez des sous? Le Marché de la poésie accueillera une soixantaine d’éditeurs cette année toujours au parc des Compagnons-de-Saint-Laurent et si vous en avez trop (des sous), c’est à l’encan-bénéfice qu’il faut participer le 28 mai. Vous avez encore faim ou mal à la tête peut-être? Dans ce cas, vous avez aussi le choix: Cabinet de consultation des prescriptions poétiques, Lectures en tête à tête, Rendez-vous vidéo-poésie (au cinéma Beaubien) et autres lancements et tables rondes.

Des noms? Mais il y en a plus de cent… En abécédaire et au hasard alors: Nora Atalla, Joséphine Bacon, Jonathan Charette, Sébastien Dulude, Juan Carlos Valiquette Espinoza
Isabelle Forest, Véronique Grenier, Marcela Huerta, Neli Ivanova, Isabel Jacinto, Mathieu K. Blais, Daniel Leblanc-Poirier, Hala Mohammad (Syrie-France), Yves Namur (Belgique), Makenzy Orcel (Haïti), Noémie Pomerleau-Cloutier, Judy Quinn, Hector Ruiz, Julie Stanton, Elkahna Talbi, Marie Uguay (toujours dans nos pensées lors du festival), Laurence Veilleux, Louise Warren, Michel X Côté,  Yoann Thommerel (France) et Tara-Michelle Ziniuk (Toronto).

Bon festival!

Infos: festivaldelapoesiedemontreal.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :