FTA DANSE : De très beaux espoirs

Elenit, photos FTA

C’est avec une certaine solennité que le directeur artistique du Festival TransAmériques, Martin Faucher, à dévoilé sur les réseaux sociaux, Covid-19 et distanciation sociale obligent, la programmation riche et engagée qui devrait être celle de la 14e édition du FTA.

Nathalie de Han

A noter que les spectaclessinternationaux, *entre asterisques*, ont ete annules en raison de la crise de la COVID-19.

Parce qu’il faut, malgré tout, pour continuer à vivre, pouvoir envisager demain autrement, solidairement et artistiquement. Regardons de plus près les spectacles de danse qui devraient être proposés du 20 mai au 3 juin, puissent les choses rentrer dans l’ordre. Au menu : quelques découvertes, des amitiés entretenues et de grandes retrouvailles.

Soyez d’ores et déjà rassurés : l’ensemble des billets achetés pour des spectacles qui seraient éventuellement annulés pourront être remboursés.

Les créatrices à découvrir absolument

Précédée de son immense réputation, la géniale interprète chorégraphe et activiste nora chipaumire fait son entrée au FTA avec un spectacle incontournable, la trilogie *#PUNK, 100% POP, *N!GGA*. L’avocate militante, née au Zimbabwe, établie à New York et récompensée de quatre Bessie, poursuit sa recherche sur l’émancipation des corps noirs et les rapports de domination de la société civile. Cette performance en trois parties de plus de trois heures est à l’image de ce que la démocratie devrait être selon elle : un échange et une réflexion en action, entre autoportrait, manifeste politique et concert punk. À voir les 31 mai, 1er,2, 3 juin à l’Espace Go https://fta.ca/spectacle/punk-100-pop-ngga/

#PUNK, 100% POP, *N!GGA

Quand la samba et la capoeira croisent la psychologie, cela donne *Cria* de la Carioca Alice Ripoll. C’est au détour de recherches que la psychologue a abordé la chorégraphie et mis en relation les spécificités des danses des favelas de Rio – les maintenant célèbres passinho et dancinha – et la discrimination qui entourent encore celles-ci. Alice Ripoll a choisi de soutenir les élans artistiques d’une troupe de dix jeunes interprètes, dont une artiste de la communauté LGBTIQ+, survivante talentueuse et improbable d’une communauté anéantie par les politiques de l’extrême droite brésilienne. Prometteur. À la maison théâtre, les 23 et 24 mai, https://fta.ca/spectacle/cria/

Les chéris du festival

C’est l’artiste grec Euripides Laskaridis qui donnera le coup d’envoi de l’édition 2020 du FTA avec *Elenit*. Ceux qui ont eu la chance de voir l’excellent Titans (FTA-2018) se réjouiront de ce choix. La signature visuelle d’Euripides Laskaridis est forte, ses spectacles ont un aspect performatif indéniable et sont d’une théâtralité réjouissante. Son univers a des allures de conte philosophique qui s’offre des dérapes poétiques mais grotesques et cela fonctionne parfaitement. Ayant vu le solo du danseur chorégraphe, on se réjouit à la perspective de le revoir dans Elenit, une pièce pour dix interprètes tout récemment créée (nov 2019). Une coproduction Festival TransAmériques, à voir du 20 au 23 mai 2020, au Théâtre Jean-Duceppe  https://fta.ca/spectacle/elenit/

2020 devrait être, pour le FTA, une année Alain Platel! Le chorégraphe et metteur en scène flamand collabore avec le compositeur et saxophoniste belge Fabrizio Cassol et le duo crée des œuvres métissées depuis une douzaine années (vsprs -2006, Pitié! 2009 et Coup fatal – 2014). Avec *Requiem pour L.* le tandem mêle encore une fois répertoires occidentaux et africains et réunit des collaborateurs issus de tous les continents pour aborder l’ultime thématique – la mort. Avec quatorze musiciens et chanteurs en action, Requiem pour L. promet d’être une tonitruante marche funèbre. À voir les 26, 27 et 28 mai, au Théâtre Maisonneuve https://fta.ca/spectacle/requiem-pour-l/

Requiem pour L.

Les valeurs sûres

Originaire de Nanaimo, en Colombie-Britannique et descendante des peuples métis-cris et néerlandais, l’interprète et chorégraphe Daina Ashbee se mérite le Prix de la danse de Montréal où elle reçoit le Prix du CALQ pour la meilleure œuvre chorégraphique de la saison 2015-2016 pour When the ice melts, will we drink the water?, et le prix Découverte pour Unrelated. Sa création Serpentine (2017) lui vaut de remporter en octobre dernier le très convoité Bessie de la révélation de l’année à New York. Dans sa première pièce de groupe J’ai pleuré avec les chiens, Daina Ashbee rend hommage aux femmes des Premières Nations, comme si elles étaient des paysages minimalistes, avec leur résilience et leur humour. Une coproduction Festival TransAmériques, à voir les 27, 28, 29 30 mai à l’Espace Orange de l’Édifice WILDER  https://fta.ca/spectacle/jai-pleure-avec-les-chiens/

La polytalentueuse Mélanie Demers est de retour avec Post coïtum, une œuvre pour six interprètes qui se penche sur la fin de la civilisation humaine. Moment d’euphorie, insouciance, excès… La chorégraphe voit dans l’attention portée au ou à la partenaire après l’amour une métaphore de notre époque et propose, avec Post coïtum, sa vision de ce qui attend nos sociétés dans un avenir rapproché. Une coproduction Festival TransAmériques, à voir les 28, 29 30 mai au Théâtre Rouge du Conservatoire  https://fta.ca/spectacle/post-coitum/

Égérie de La La Human Steps pendant une vingtaine d’années, Louise Lecavalier est devenue une légende, un phénomène. La phénoménale interprète continue à se renouveler et à surprendre, intègre parmi les intègres. Après avoir chorégraphié et interprété deux inoubliables duos, la montréalaise revient avec le solo Stations, une pièce où elle révèle une suite d’états ou de lieux qui l’habitent toujours un peu. Le spectacle est très attendu, bien entendu! Une coproduction Festival TransAmériques, à voir les 21, 22, 25, 26, 27 mai 2020, à l’Usine C https://fta.ca/spectacle/stations/

Les merveilleux inclassables 

Mais qui est ce poète jusqu’au-boutiste en perruque blonde? Un ancien circassien qui a parcouru le monde comme interprète pour Marie Chouinard puis pour Daniel Léveillé – Manuel Roque. Avec bang bang (FTA -2017) l’interprète chorégraphe s’est engagé dans une étude de la performance qui est une allégorie de la course effrénée du monde actuel. L’œuvre pour danseur et tapis roulant Running Piece (2018) de Jacques Poulin-Denis s’inscrit dans la même logique.  SIERRANEVADA fait un saut dans le temps et fait le pont avec une réflexion sur la condition humaine, entamée avec Data (2015). À voir les 27, 28, 29, 30, 31 mai à l’Espace Vert de l’Édifice WILDER  https://fta.ca/spectacle/sierranevada/

Le danseur chorégraphe et plasticien Tokyoïte Hiroaki Umeda est réputé pour être une figure notoire de l’avant-garde japonaise. Les amateurs de nouvelles écritures ont repéré son travail dans le cadre de Temps d’images (2012 et 2016) et MUTEK (2015). Pour son premier passage au FTA, Hirosaki Umeda propose *Contingency*, un solo créé en résidence au sein du dôme de la Société des arts technologiques de Montréal, une parabole courte mais intense (25 minutes) sur l’ensemble des éléments qui influencent les gestes du danseur et la trajectoire de sa vie. Inspirée de la fluidité des éléments liquides et de concepts biologiques, Contingency s’annonce comme une ode shintoïste du troisième millénaire. La création sera présentée en première mondiale, en en codiffusion avec la Société des arts technologiques [SAT] les 21,22, 23, 24 mai 2020, à la Société des Arts technologiques https://fta.ca/spectacle/contingency/

Voici la parenthèse baroque du FTA, un duo composé d’un chanteur performeur et d’un arrangeur metteur en scène! Avec *Romances inciertos, un autre Orlando*, François Chaignaud – le chanteur comédien – et Nino Laisné – le metteur en scène, dramaturge et compositeur – offrent un hommage baroque à l’autrice Virginia Woolf. Reconnu pour exceller dans l’art du travestissement, François Chaignaud brouillait déjà les codes identitaires dans (M)imosa (FTA – 2012) aux côtés de Cecilia Bengolea, Trajal Harrel et Marlene Monteiro-Freitas. Romances inciertos, un autre Orlando propose un voyage d’un soir à travers le folklore espagnol, le 25 mai, à la Salle Ludger-Duvernay du Monument-National  https://fta.ca/spectacle/romances-inciertos-un-autre-orlando/

Découvrez le krump

Depuis sa sortie de l’École de danse contemporaine de Montréal en 2015,  Sovann Rochon-Prom Tep danse pour les compagnies Animals of Distinction, Castel_Blast et RUBBERBAND, et a pris part au spectacle Innervision de Martin Messier (FTA – 2019). À son instigation, dans Un temps pour tout, les danseurs hip hop PaxJigsaw et Sangwn s’emparent du plancher, dans un esprit festif et joyeux. À voir les 29, 30, 31 mai, au Théâtre La Chapelle https://fta.ca/spectacle/un-temps-pour-tout/

Connaissez-vous le krump? C’est une danse de rue, qui voit le jour en réponse à la violence ambiante qui règne dans le jadis tristement célèbre South Central de Los Angeles, au début des années 1990. Le Lavallois Vladimir «7Starr» Laurore, qui a commencé le krump à l’âge de 19 ans, s’inscrit dans cet héritage et son engagement sont reconnus dans les centres communautaires et les écoles des milieux moins favorisés. De son côté, la Montréalaise Lucy M. May est une artiste en danse contemporaine, qui a notamment été interprète pour Marie Chouinard. Ensemble, ils réfléchissent à la qualité du lien qui relie public et performeur. Anima / Darkroom est le fruit de leur rencontre. À voir les 22, 23, 26, 27 mai 2020, au Théâtre La Chapelle https://fta.ca/spectacle/anima-darkroom/

Curieux du reste de la programmation, des divers évènements, projections et tables rondes? Pour plus de détails, consultez le site du FTA, riches en extraits et en renseignements additionnels de toutes sortes. Et encore une fois, soyez rassurés : les billets achetés pour des spectacles qui seraient éventuellement annulés seront remboursés. Il ne nous reste plus qu’à rêver aux spectacles qui s’en viennent. Et à croiser les doigts. https://fta.ca/spectacles/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :