LITTÉRATURE: Rhizome, 20 ans de spectacles littéraires

Photo: Production Rhizome

La littérature, les mots peuvent inspirer des images, des pensées, des vidéos, des musiques, des chants, des productions multidisciplinaires. Rhizome l’a bien compris depuis 20 ans. Avec 70 spectacles et événements littéraires au compteur, l’organisme célèbrera son anniversaire sur scène plus tard en raison des récents événements.

La théorie du rhizome en art (Gilles Deleuze et Félix Guattari) est synonyme d’arborescence. On ne saurait trouver meilleur mot pour décrire ce que Simon Dumas réalise depuis 20 ans: partir des mots – fiction, poésie, essai – pour les transmuer en art vivant sans limites et, la plupart du temps, sans lutrin.

Metteur ensemble et/ou en scène, selon la production, Rhizome a travaillé avec 220 autrices-teurs partout au Québec, au Canada et, de plus en plus, dans le monde, en Belgique et en Allemagne notamment.

« Je mets ensemble des visions, résume simplement Simon Dumas. Rhizome, c’est une histiore de résilience, mais on a maintenant les moyens pour continuer. D’autant plus que le terme « arts littéraires » commence à percer comme forme majeure. Ici et ailleurs. »

Ce qui veut dire subventions, donc, effervescence, croissance et arborescence encore une fois. D’autant plus que Rhizome multiplie les partenariats avec des festivals et des organismes similaires.

Dans son parcours, Rhizome a autant servi le roman (Le désert mauve de Nicole Brossard, que la poésie (Choeurs – machine à présences poétiques avec sept poètes d’ici et deux de Belgique) que l’essai (La vie littéraire de Mathieu Arsenault) avec des présentations incluant la vidéo, la danse et la musique, y compris le métal (P.O.M.M.E. – poésie, oralité, métal, musique, écrit).

« J’ai de la difficulté dire non, avoue Simon Dumas. Il y a tellement de beaux et de bons projets. Maintenant, on laisse venir les projets à nous aussi. On ne fait pas que les initier. On accompagne des idées qui viennent de l’extérieur. Par exemple, on a des projets avec Erika Soucy, Maude Veilleux et Jean-Marc Dalpé. »

Photo: Productions Rhizome

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :