ARTS: Le 35e Grand prix du CAM en ligne

Le Conseil des arts de Montréal remet sur les rails son 35e Grand Prix, celui de mars qui avait été reporté, en le présentant en ligne le 12 novembre prochain. L’animatrice de radio et de télévision, Rebecca Makonnen, présentera la cérémonie.

Le CAM n’a pas chômé au cours des derniers mois, mettant en place de nouveaux concepts de soutien financier au artistes, notamment, en raison de la pandémie. Le Conseil a également décidé de présenter son gala du 35e Grand Prix, originalement prévu en mars, le 12 novembre prochain de manière virtuelle et gratuite.

« Les arts ont le pouvoir de transformer positivement la vie de chacun d’entre nous. Quel que soit le contexte, la culture améliore le vivre ensemble. Et c’est encore plus vrai durant une période comme celle que nous vivons actuellement, il est indispensable de continuer à célébrer la communauté artistique et notamment les finalistes du 35e Grand Prix», a fait savoir Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal.

Animé par Rebecca Makonnen, l’événement sera diffusé en direct. L’animatrice sera entourée, entre autres, de Valérie Plante, mairesse de Montréal, Marie-Christine Cojocaru, directrice générale de la Caisse Desjardins de la Culture, Nathalie Maillé et Jan-Fryderyk Pleszczynski, respectivement, directrice générale et président du Conseil des arts de Montréal.

Les finalistes du 35e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal sont :

  • Alchimies, Créations et Cultures pour le concert d’ouverture du Festival du Monde Arabe intitulé Et la femme chanta Dieu. Une rencontre entre trois chants sacrés – juif, musulman et chrétien – interprétée par des femmes et sous la direction artistique de Katia Makdissi-Warren.
  • Centre Segal des arts de la scène pour sa démarche inclusive, pour son expertise en théâtre musical, et pour sa programmation traitant d’enjeux sociaux en tous genres, dont la comédie musicale Children of God, coproduite avec Urban Ink, de Corey Payette.
  • Communication-Jeunesse pour le projet À la rencontre des Premières Nations portant sur l’identité autochtone et la réconciliation ainsi que pour leurs résidences de création ayant permis à six créateurs et créatrices autochtones de rencontrer des écoliers partout au Québec
  • Compagnie de danse Ebnflōh, organisme fondé par d’Alexandra « Spicey » Landé pour In-Ward, une œuvre chorégraphique qui met en scène six interprètes engagés et qui est ancrée dans le Hip Hop.
  • La Chapelle Scènes Contemporaines et TOHU, cité des arts du cirque pour la première édition de L’autre cirque, une nouvelle plateforme de diffusion pour les arts circassiens de petites et moyennes formes et le cirque d’auteur.e.
  • MAI (Montréal, arts interculturels) pour la saison 2019 confirmant son statut de lieu d’échange célébrant la multiplicité des disciplines et des dialogues entre les artistes, dont l’événement Black.Art.Empowerment orchestré par Rhodnie Désir.
  • MOMENTA | Biennale de l’image pour son édition 2019, sa programmation artistique ayant su fédérer toute la communauté des arts visuels de Montréal et refléter la diversité des démarches d’artistes issu.e.s des scènes locale, nationale et internationale.
  • MUTEK pour sa programmation, la cohérence sur le plan conceptuel de cette édition qui marque ses 20 ans et qui a connu un record d’assistance, en plus d’élargir la portée du festival dans de nouveaux lieux tout en créant des ponts entre art et industrie.
  • Toxique Trottoir pour une année au cœur de la mobilisation citoyenne et une présence qui a animé les quartiers, et rassemblé 4500 citoyens de tout âge, origine et classe sociale avec Ça baigne dans l’Est, La Brigade des embellisseurs poétiques et le spectacle Aquaphonie.

Chacun des finalistes recevra une bourse de 5 000 $ offerte par de généreux donateurs montréalais et le lauréat recevra une bourse de 30 000 $ en plus d’une œuvre d’art réalisée par un artiste montréalais.

Infos: artsmontreal.org/fr

pour s’inscrire à l’événement

https://grandprix-cam.evenement.agencewebdiffusion.com/