Pour marquer les 12 derniers mois d’un adjectif autre que « pandémiques », nous retenons encore une fois 25 livres « remarquables ». Des nouveaux recueils de poésie qui ne sont ni des rééditions ni des traductions. L’important reste ce que font les mots, au-delà des drames et des deuils. Ces mots nécessaires, ces vers qui inspirent et propulsent ailleurs. Là où nous rêvons d’être.