Auteur : Mario Cloutier

Journaliste depuis 30 ans, spécialisée en arts et culture

NOUVELLES: La colère des artistes et artisan.e.s de la scène

Elles et ils sont en colère et réclament une rencontre avec la ministre de la Culture Nathalie Roy. Huit artistes et artisan.e.s de la scène appuyé.e.s de 250 autres collègues qualifient « d’affront » l’annonce l’annonce faite vendredi dernier par la responsable des arts au sein du gouvernement Legault. La solution « captation et blockbusters » de Québec signifie, à leurs yeux, que les arts vivants et les arts de la scène ne sont pas pris au sérieux par ce gouvernement.

OFFTA: Prendre le deuil par la main

Errances, photo : Emmanuelle Boileau

Toujours imaginatif, tendance utopiste, l’OFFTA a lieu cette année du 22 au 32 mai à Montréal. Le festival joue avec les dates et les lieux. Les artistes aussi. Sans limites, comme il se doit. Ainsi, les sujets les plus graves ou comiques, poétiques ou irrévérencieux s’entremêlent dans la programmation. Comme la performance déambulatoire Errances de Mélanie Binette qui traite du deuil.

THÉÂTRE : La 30e saison du Théâtre La Chapelle aura lieu

Après Richard Simas et Jack Udashkin, Olivier Bertrand officie en chapelle depuis maintenant cinq ans. Ancien lieu de culte, le théâtre du même nom a gardé, depuis 30 ans jour pour jour, quelque chose de lieu culte où l’on célèbre la création, l’inattendu, l’innovant devant un public curieux et enthousiaste. Sous l’œil de Leonard Cohen comme on peut voir dans la photo. Et, peu importe le temps ou la désespérance, ça continuera en 2020-2021, foi d’Olivier Bertrand.

FTA: Des carnets de voyages, des balados et des questionnements à la pelle

Martin Faucher, photo Maude Chauvin

Nathalie de Han

L’annulation du 14e Festival TransAmériques, qui annonçait cette année une programmation époustouflante, a ajouté au silence que cette infecte pandémie a semé dans la ville. Envers et pour tous, le directeur artistique Martin Faucher et son équipe se sont efforcés d’offrir aux fidèles du FTA, une édition réflexive, à consulter en ligne et en sécurité, jusqu’à la fin des dates du festival – le 3 juin.

LITTÉRATURE: Notre amie Marie-Claire

L’exil bénéfique. Marie-Claire Blais a écrit l’essentiel de son oeuvre ailleurs. Loin de ses origines. Comme elle vit depuis longtemps aux États-Unis, ce pays l’a particulièrement inspiré dans l’écriture de sa série de 10 romans remarquables Soifs. Lise Gauvin l’y a rejointe afin de stimuler ses réflexions sur sa vie et son art. Les deux amies se sont vues également à Québec, Montréal, Paris et Cape Cod, Les lieux de Marie-Claire Blais.

LITTÉRATURE: Sublime amour

Figure majeure de notre littérature, Hélène Dorion pourrait se reposer sur ses lauriers. En 37 ans de publication, elle a beaucoup écrit et reçu des honneurs mérités. Mais ce serait mal la connaître. L’autrice aime le danger, le risque. Avec son roman Pas même le bruit d’un fleuve, elle continue ses recherches, mais elle va, surtout, ailleurs. Elle y a trouvé un sentier ouvert aux quatre vents et aux mystères de l’amour.