En toutes lettres souligne cette semaine le travail du poète Paul Bélanger. Celui-ci a passé 30 ans à diriger le Noroît et n’a jamais cessé d’écrire depuis 1988. Parmi, ses 14 recueils, trois ont été finalistes au Prix du gouverneur-général et il a remporté le prix Alain-Grandbois pour Répit en 2009.

Depuis 10 ans maintenant, les Rencontres de la photographie en Gaspésie (ex-Rencontres internationales de la photographie en Gaspésie) organisent leur série d’expositions le long du littoral, en des lieux souvent (mais pas toujours!) extérieurs et quelque peu distants. De Petite-Vallée à Miguasha et même au-delà, du Golfe à la Baie-des-Chaleurs, ces lieux sont nombreux et forment un itinéraire qui épouse la forme même de la péninsule! À voir et à lire dans une publication des Éditions Escuminac.

Être avec de Lion Lion, photo: Lion Lion

Rien n’arrête le OFFTA. Le 15e festival aura lieu  du 28 mai au 6 juin 2021, parallèlement au Festival TransAmériques (FTA). L’événement consacré aux arts vivants et principalement aux artistes émergents sortira encore une fois des sentiers battus cette année en essaimant sur la route, à Montréal et ailleurs, ainsi qu’en ligne.

Mélissa Labonté et Charlotte Francoeur, photo: Alexandre Roy-Gilbert

Après 30 ans à la tête des Éditions du Noroît, qui célèbrent leurs 50 ans cette année, le poète Paul Bélanger quitte ses fonctions de président et directeur en passant le flambeau à Mélissa Labonté et Charlotte Francoeur. Les codirectrices et copropriétaires prennent le relais dès aujourd’hui.

Rencontre, dualité, échanges, contrastes… La pièce Face-à-face de Jérémie Niel fait se rencontrer le réel et la fiction, le théâtre et la danse, la parole et le geste. La vérité se trouve-t-elle toujours dans les entre-deux? Dans le conflit ou dans l’accord, la compétition ou la collaboration? Voilà les questions que se posent le créateur avec ses collègues Catherine Gaudet, Félix-Antoine Boutin et Louise Bédard.

Carole Lévesque, Centre-Ouest, 2018. Encre sur papier, 76 x 152 cm

Hors de tout sensationnalisme ou de confessions impressionnistes, voici un très beau projet qui réunit 27 auteur·e·s et artistes visuels autour des effets du confinement causé par la crise pandémique. C’est un espace de réflexion et de création qu’ouvrent aujourd’hui sur le web Chantal Ringuet et Jean-François Vallée avec Le Novendécaméron. Le recueil numérique en pièces détachées est inauguré par nulle autre que Nicole Brossard.

En toutes lettres poursuit sa quête de poésie avec Maude Veilleux. Poète et romancière, elle a également participé à de nombreux ouvrages collectifs. Le poème de la semaine est tiré de son recueil Une sorte de lumière spéciale, l’un des meilleurs de l’année 2019.

Dany Boudreault, Stéphie Mazunya et Marie-Hélène Thibault, photos: Bruno Guérin

Les régions du Québec inspirent. Le Théâtre PàP et le Festival du Jamais Lu y croient. Le PàP met en ligne, jusqu’au 2 mai, les moments marquants des trois premiers épisodes de son projet de recherche théâtrale Radio-Ressources usant de tables rondes virtuelles sur les réalités du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Côte -Nord et du Bas-Saint-Laurent. De son côté, le Jamais lu innove en créant une version mobile qui offre le porte-voix à des auteurs de quatre régions : Abitibi-Témiscamingue, Estrie, Gaspésie et Saguenay-Lac-Saint-Jean.