Catégorie : Littérature

LITTÉRATURE: Parité chez les finalistes de l’Académie des lettres

Parmi les 12 finalistes aux Prix de l’Académie des lettres 2019, on remarque six autrices et six auteurs pour des œuvres s’inscrivant dans les catégories poésie, roman, théâtre et essai.

Publicités

LITTÉRATURE: Manam, la sagesse de la mémoire

La journaliste Rima Elkouri a écrit un très beau premier roman avec Manam. Inspirée par la vie de sa propre grand-mère, l’autrice raconte les épreuves du peuple arménien décimé par le mensonge et la violence. C’est un livre d’une grande sagacité qui embrasse aussi l’histoire plus large des migrants, les Arméniens d’hier, comme tous les autres aujourd’hui, qui meurent dans le silence et l’indifférence la plus totale.

LITTÉRATURE: Yvon Rivard et le plaisir d’apprendre

Yvon Rivard, photo: Dominique T. Skoltz

Yvon Rivard revient sur Le chemin de l’école qu’il a tant parcouru. C’est là précisément qu’il veut amener le lecteur, dans une vision à la fois simple et large de l’enseignement. Dans une école qui enseigne à apprendre, qui donne le goût d’apprendre, plutôt qu’uniquement l’envie d’un emploi bien rémunéré. L’école qui forme des citoyens et non seulement des employés.

LITTÉRATURE: Pierre Samson autopsie le Mile End de 1933

Pierre samson, photo: Sandra Lachance

Pierre Samson a créé un immense roman sociohistorique avec Le mammouth. Un livre minutieux, rigoureux sur un Montréal cosmopolite avant le mot. Le romancier primé a reconstitué un fait divers de 1933 et en a fait le récit d’un quartier, d’une ville corrompue et xénophobe. Il nous livre une leçon d’histoire.

LITTÉRATURE: Le Salon du livre amorce sa cure de jouvence

Le Salon du livre nouveau est arrivé. Enfin presque. La 43e édition de la fête du livre aura lieu au Palais des congrès en 2020, mais du 20 au 25 novembre prochain à la Place Bonaventure, le Salon se refait déjà une beauté en reconfigurant ses espaces et en lançant de nouveaux projets. En outre, on assistera cette année au retour d’une thématique, « Se raconter ».

LITTÉRATURE: Futur antérieur

C’est une sorte de roman d’horreur que livre Cécile Wajsbrot avec Destruction. Pas dans le sens gore du terme, mais en ce qu’il décrit le monde sans pitié que devient le nôtre. Notre présent est le passé de ce récit où l’on ne ne jure que par le futur. Pour être heureux, la mémoire et les souvenirs doivent être effacés!

LITTÉRATURE: Nelly Forever

Le premier roman de Karine Rosso construit un fort beau dialogue littéraire avec Nelly Arcan. À mille lieues de perceptions masculinistes aberrantes ou des préjugés populaires, l’autrice entremêle sa propre histoire à celle de la grande écrivaine disparue il y a 10 ans. Malgré quelques bémols, l’audace et l’originalité de cette démarche sont admirables.

LITTÉRATURE: La pomme d’Adam

Adam a la pomme, c’est-à-dire qu’il est l’élu d’une femme, son épouse, qui lui a donné pas seulement une, mais deux chances dans la vie. Malgré la maladie, il a la pêche aussi, il est le plus fortuné des hommes même s’il l’ignore. La narratrice de Une deuxième chance pour Adam, elle, a presque tout d’une sainte. Entre la chance et le courage, le très beau roman de Felicia Mihali nous apprend l’amour conscient.

LITTÉRATURE: Sorcières bien aimées

Elles sont trois à refaire le monde, ce monde qui les défait un peu plus chaque jour. L’écrivaine d’origine serbe Barbi Markovic décrit avec lucidité, humour et un style très particulier la vie d’exilées tirant le diable par la queue à Vienne en Autriche. Un roman dur et attendrissant, très actuel et drôle aussi. Une excellente découverte pour la rentrée!