Happy Hour, photos: Gopesa Paquette

En webdiffusion jusqu’au 18 avril, Happy Hour se veut un portrait de la vie actuelle nous montrant des personnages aliénés aux prises avec, entre autres choses, la crise pandémique. Des personnages ni tout noir ni tout blanc, dans une pièce aux accents de fin du monde.