En grande première nord-américaine, Rebota rebota y en tu cara explota (Ça rebondit, ça rebondit et ça t’éclate en pleine face) est un spectacle espagnol de 90 minutes qui aborde avec un humour grinçant le sujet tragique des féminicides. Le message des artisans de la pièce, Agnés Mateus et Quim Tarrida, est on ne peut plus clair : Assez, c’est assez!

Laboratoire poison, photo: Vincent Arbelet

L’histoire ne nous apprend rien, disent les uns. C’est que nous sommes de mauvais élèves, répondent les autres. Le théâtre documentaire de la Belge Adeline Rosenstein scrute et fouille au-delà des perceptions, clichés et autres souvenirs imprécis. Dans Laboratoire poison, son microscope explore les mouvements de résistance qui ont eu cours pendant la Seconde guerre mondiale, celle d’Algérie et la décolonisation au Congo.