Les finalistes aux Prix littéraires du Gouverneur Général ont été annoncés. Même s’il s’agit d’une annonce retardée en raison de la crise pandémique, on ne peut que noter quelques absent·e·s important·e·ss parmi les titres nommés.

Michaël Trahan, photo: Justine Latour

Trois livres brillants confirment Michaël Trahan comme l’un des auteurs les plus passionnants de sa génération. L’écrivain de 36 ans a vu ses deux premiers recueils de poésie recevoir des prix importants. Il compte lancer sa prose vers des chemins plus essayistiques dorénavant. Une vraie Vie nouvelle (Le Quartanier) pour ce néo-papa et prof de littérature à l’université Laval.