Le poème de la semaine ne cherche pas le nirvana poétique ou le greatest hit d’un·e poète. Mais plutôt une sorte de compendium de ce son écriture qui la ou le définit à nos yeux. Cette semaine, Benoit Jutras, tel que publié aux Herbes rouges.

Poète des contrastes, des idées, situations ou sentiments qui s’entrechoquent souvent dans un même vers, Anne-Marie Desmeules a franchi avec Nature morte au couteau une étape l’amenant vers une écriture plus ample, démontrant un souffle nouveau, cherchant l’équilibre. Un style prometteur aux yeux de la poète elle-même qui est désormais publiée au Quartanier.