POÉSIE: En direct de Belgique et du Québec

Hélène Leclerc et Carl Norac, photo: courtoisie

Dans le cadre du 50e anniversaire de la francophonie, la poète québécoise Hélène Leclerc et le poète belge Carl Norac liront en direct des extraits de leur travail le 21 mars dès midi sur le site de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

BAnQ poursuit sa série de lectures en direct intitulée De vive voix dans un jumelage Québec/Wallonie-Bruxelles, cette semaine, avec Hélène Leclerc et Carl Norac.

Hélène Leclerc présentera des haïkus de son cinquième et plus récent recueil La route des oiseaux de mer, publié chez David l’an dernier. Elle s’adonne à cet art du poème court écrit sur trois lignes depuis 15 ans maintenant. Elle a également collaboré à plusieurs ouvrages collectifs.

Quant à lui, Carl Norac lira des passages de son livre Un verre d’eau glacée, publié aux Éditions du Taillis Pré en 2021. Il porte le titre de Poète national belge jusqu’à la fin de la présente année. Cet auteur prolifique et lauréat de plusieurs prix connaît bien le Québec où il a effectué une résidence d’écriture en 1997 et publié, l’année suivante, Le carnet de Montréal (Noroît).

L’événement, qui s’inscrit dans les célébrations du 50e anniversaire de la Francophonie, est organisé en partenariat avec la Délégation générale Wallonie-Bruxelles au Québec. L’objectif de ce jumelage est de mettre en valeur les auteurs francophones des deux régions. Trois autres rendez-vous sont prévus en mai, septembre et novembre.

De vive voix est une série de lectures-rencontres créée le 23 avril 2020 à l’occasion de la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur par BAnQ. Elle invite un.e écrivain.e qui lit, en direct de son domicile, un extrait d’un de ses livres. Pour clore la rencontre, l’auteur.e répond aux questions des spectateurs. Il est possible revoir en différé la lecture-rencontre sur le site Internet de BAnQ.

Le 25 mars prochain, dans une autre lecture en direct, l’écrivaine Ariane Gélinas fera découvrir des extraits de son roman fantastique Quelques battements d’ailes avant la nuit (Alire, 2019). Elle a publié cinq romans dont le premier, Les cendres de Sedna (Alire, 2017), a remporté le prix Aurora/Boréal.

Ariane Gélinas, photo: Frédérick Durand