Catégorie : Nouvelles

THÉÂTRE: Autrices en tête au CEAD

Crédits photos (de gauche à droite) – Jonathan Lorange, Julie Artacho, Chloé Charbonnier, Christian Blais et Atwood photographie.

C’est une autrice qui recevra le Prix Michel-Tremblay 2019 le 20 janvier prochain. La Fondation du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) a retenu comme finalistes cinq textes de femmes qui ont été portés à la scène la saison dernière.

THÉÂTRE: Chapitres de la chute, meilleur spectacle 2018-2019

Chapitres de la chute, photo: Yanick Macdonald

L’Association québécoise des critiques de théâtre (AQCT-Montréal) a annoncé hier à la Maison théâtre que Chapitres de la chute a été choisi comme meilleur spectacle de la saison 2018-2019. Présenté au Quat’sous, la pièce de Stefano Massini, traduite par Pietro Pizzuti, a été mise en scène par Marc Beaupré et Catherine Vidal.

LITTÉRATURE: Un joyeux 42e Salon du livre

photo: Félix Audette

Le réaménagement des espaces du 42e Salon du livre de Montréal laisse entrevoir un futur réjouissant pour la fête qui se tiendra l’an prochain au Palais des congrès. Des allées plus larges, de nouveaux espaces et plus de sièges pour les visiteurs donnaient l’impression que la Place Bonaventure avait elle-même changé d’allure lors de cette année de transition.

THÉÂTRE: Création du Prix Jovette-Marchessault pour les femmes en théâtre

Sur la photo : Mayi-Eder Inchauspé, directrice de l’administration et des ressources humaines d’ESPACE GO, Micheline Chevrier, directrice artistique et générale d’Imago Théâtre, Nathalie Maillé, directrice générale du Conseil des arts de Montréal, Marie-Ève Milot, codirectrice artistique du Théâtre de l’Affamée et représentante des F.E.T., Ginette Noiseux, directrice générale et artistique d’ESPACE GO, Elkahna Talbi, autrice, poétesse, artiste de spoken word et comédienne, membre des F.E.T.

(Photo Caroline Laberge)

Sept mois après la tenue du Chantier féministe sur la place des femmes au théâtre organisé par Espace GO, le comité de direction de l’événement met de l’avant neuf recommandations pour atteindre la parité femmes-hommes au théâtre. En outre, Espace GO et le Conseil des arts de Montréal, en collaboration avec Imago Théâtre, Le Théâtre de l’Affamée et les Femmes pour l’équité en théâtre (F.E.T.) annoncent la création du Prix Jovette-Marchessault doté d’une bourse de 20 000 $

LITTÉRATURE: Le Salon du livre amorce sa cure de jouvence

Le Salon du livre nouveau est arrivé. Enfin presque. La 43e édition de la fête du livre aura lieu au Palais des congrès en 2020, mais du 20 au 25 novembre prochain à la Place Bonaventure, le Salon se refait déjà une beauté en reconfigurant ses espaces et en lançant de nouveaux projets. En outre, on assistera cette année au retour d’une thématique, « Se raconter ».

Littérature: En mémoire de Jean Royer (1938-2019)

Jean Royer, photo: Louise Leblanc

VEILLE POUR LE VEILLEUR

Le poète, essayiste, éditeur, chroniqueur et journaliste Jean Royer, qui vient de nous quitter, laisse derrière lui des idéaux poétiques qu’il a défendus toute sa vie dans ses recueils et essais, anthologies et même ses critiques. Voici quelques extraits de cette oeuvre luxuriante dédiée à la transmission du trésor poétique québécois.

Avant l’autre nuit, Le Noroît, 2015

« Chaque poème

Donné

Multiplie

La question d’être

Ce que tu comprends

Tu le perds

Et tu es

Hors de toi « 

La voix antérieure, Paysages et poétiques, Le Noroît, 2014

« Aujourd’hui la guerre envahit nos pensées. Mais la poésie nous garde au cœur de la parole, là où la paix est encore possible. »

Le poème debout, l’Hexagone, 2014

« Le veilleur

à Robert Melançon

Le Veilleur habite la vérité de l’arbre

la frondaison du clair-obscur

Il interroge à la cime des mots

les feux de l’existence

le désir d’être là, de faction

mémoire de vivant

il guette une parole d’aube

jusqu’au point de rencontre

de son orbe avec le monde

Le Veilleur invente notre espérance. »

Poèmes de l’écoute, Écrits des Forges, 2011

« La poésie

Elle est mère, elle est père, elle est monde et toi, elle est ton souffle de vie en forme de question, elle t’accompagne jusqu’au bout du chemin, elle est l’enfant, elle est l’autre, elle est ce que tu donnes ce que tu prends, elle est gratuite, la parole que tu bois, le langage qui te renouvelle, la couleur du ciel et le secret des mers, la respiration des fleuves et le cri des villes, elle habite les trous noirs du temps et l’infini silence qui unit les vivants et les morts, elle est la vie autour de toi, elle nie toute barbarie, elle aime si tu l’aimes, elle est en toi si tu l’entends, elle est là si tu la vois, elle danse, elle parle, elle pense, elle chante, elle est là, elle est. »

L’amour même, Le Noroît, 2007

« L’amour cet inconnu 
Se fraie un chemin 
Depuis l’enfance des étoiles 
Et le ciel comme une main 
Réchauffe le cœur 
Des amants aveugles. 
L’amour porte le secret 
Des corps jusqu’à l’âme 
L’éternel présent 
Quand la pierre se délite 
Au fil de l’eau »

Jour d’atelier, Le Noroît, 1984

« Questionne, pour voir.

La neige, c’est ton visage.

L’eau, c’est ton corps de poésie.

Réponds à la nuit.

Et la mer ton désir.

Quelle musique t’habite ?

Regarde devant toi.

La lumière te précède

Le poème te traverse. »