La disparition des choses, photo: Justine Latour

L’Agora de la danse célèbre le retour des corps en mouvement dans sa programmation d’hiver. Sept spectacles seront présentés de janvier à mai 2022, dont de nouvelles créations de la lauréate du Grand Prix de la danse Mélanie Demers, mais aussi de George Stamos et d’Amélie Rajotte.

Se dissoudre, photos: Mathieu Verreault

Se dissoudre, titre de la nouvelle pièce de Catherine Gaudet, ne signifie pas « disparaître ». En chimie, comme en danse pourrait-on dire, la dissolution est une « mise en solution ». Le soluté est cette substance s’incorporant à la nouvelle solution, ce qui lui donne sa différence et son caractère essentiel. À l’Agora de la danse du 11 au 15 mai.

Rencontre, dualité, échanges, contrastes… La pièce Face-à-face de Jérémie Niel fait se rencontrer le réel et la fiction, le théâtre et la danse, la parole et le geste. La vérité se trouve-t-elle toujours dans les entre-deux? Dans le conflit ou dans l’accord, la compétition ou la collaboration? Voilà les questions que se posent le créateur avec ses collègues Catherine Gaudet, Félix-Antoine Boutin et Louise Bédard.