Le poème de la semaine ne cherche pas le nirvana poétique ou le greatest hit d’un·e poète. Mais plutôt une sorte de compendium de ce son écriture qui la ou le définit à nos yeux. Cette semaine, Benoit Jutras, tel que publié aux Herbes rouges.

Voici un autre petit livre qu’on peut aisément glisser dans les bagages. Ces 31 courts récits de Gilles Archambault, toujours chez Boréal, sont autant de moments intimes où l’écrivain se livre, comme toujours, avec ce Sourire en coin, avec autodérision et à voix basse pour n’offusquer personne. Et même si l’auteur se cache parfois un peu, son écriture, elle, ne triche pas.