Macha Limonchik et Steve Gagnon, photo: Hugo B. lefort

Avec les trois spectacles en salle annoncés aujourd’hui, le 27e Festival international de la littérature, qui aura lieu du 24 septembre au 3 octobre, célèbre des relations tourmentées d’une autre époque entre un écrivain français marié et une actrice libre, un poète français et une femme d’origine haïtienne ainsi qu’entre un poète austro-hongrois et… les drogues.

Ève Pressault, Étienne Lou, Alexis Martin et Dominique Pétin dans Le virus et la proie, photo: Jérôme Battaglia

En avoir ou pas, du pouvoir ? Le virus et la proie de Pierre Lefebvre est un texte coup de poing qui aborde toutes les formes de pouvoir. En long et en large, du plus grand au plus petit. Cette dénonciation de la violence et des injustices est disponible en webdiffusion ou en salle les 6, 9 et 10 juin au FTA dans une mise en lecture de Benoît Vermeulen.