Jusqu’au 25 octobre, le 11e Festival Québec en toutes lettres a lieu contre vents et marées, en dépit des décrets, des déserteurs, des déconnectés. Il est virtuel, en direct et en différé. Il n’a jamais été question de jouer au saute-mouton au-dessus de 2020, souligne la directrice artistique Isabelle Forest.

Debouttes, Murale de caroline Monnet, fournie par Espace GO

Que reste-t-il à la culture pendant ce reconfinement? Art public, balado, web, interactivité… Je suis une femme d’octobre d’Espace GO réunit toutes ces activités pour dire qu’encore une fois, de trop!, l’histoire est écrite par des hommes. Pourtant, depuis la Crise d’octobre 70, les femmes n’ont jamais cessé de changer le monde.

Le Festival TransAmériques investit 244 000 $ dans 27 projets portés par 42 créatrices et créateurs en danse et en théâtre qui pourront bénéficier de résidences de création, d’investissements en coproduction, de soutien à la recherche et technique ou dramaturgique.

La Chapelle scènes contemporaines présentera 20 spectacles en présence de 175 artistes de la mi-septembre 2020 à la fin mai 2021 malgré la pandémie en cours. Ce trentième anniversaire coloré offrira au public friand de découvertes autant de créateurs ayant marqué l’histoire de ce lieu d’explorations que de nouvelles têtes innovantes.

Errances, photo : Emmanuelle Boileau

Toujours imaginatif, tendance utopiste, l’OFFTA a lieu cette année du 22 au 32 mai à Montréal. Le festival joue avec les dates et les lieux. Les artistes aussi. Sans limites, comme il se doit. Ainsi, les sujets les plus graves ou comiques, poétiques ou irrévérencieux s’entremêlent dans la programmation. Comme la performance déambulatoire Errances de Mélanie Binette qui traite du deuil.

Nicolas Bernier est une figure connue des arts médiatiques. Comme artiste sonore, il a été, pendant 10 ans, l’artisan de maintes expérimentations et l’invité de bien des événements de musique nouvelle. Maintenant professeur au département des musiques numériques à l’Université de Montréal, il n’a pas cessé pour autant sa pratique artistique. Son livre, Sur le diapason, porte sur un cycle bien particulier et permet de suivre un artiste hors norme sur le lent sentier de sa création.