Le Festival international de la littérature déploie les mots sous toutes leurs formes et dans tous les lieux possibles. Le 27e FIL sera donc multidisciplinaire, voire tentaculaire jusqu’au bout du langage. Romans, essais et poésie à l’avant-plan, classiques, postmodernes ou hybrides, théâtre, cinéma, performance et musique en appui, en salle, en ligne et à l’extérieur. La codirectrice générale et directrice artistique Michelle Corbeil et le codirecteur général Jérémie Niel ont tissé un beau et long FIL à dérouler.

Macha Limonchik et Steve Gagnon, photo: Hugo B. lefort

Avec les trois spectacles en salle annoncés aujourd’hui, le 27e Festival international de la littérature, qui aura lieu du 24 septembre au 3 octobre, célèbre des relations tourmentées d’une autre époque entre un écrivain français marié et une actrice libre, un poète français et une femme d’origine haïtienne ainsi qu’entre un poète austro-hongrois et… les drogues.

La directrice du FIL, Michelle Corbeil, photo: Marie-Andrée Lemire

Du 20 au 29 septembre, le Festival international de la littérature célébrera son 25e anniversaire en bonne partie avec des mots de femmes qui ont marqué les lettres depuis plus de 100 ans: d’Emily Dickinson à Nancy Huston en passant par Sylvia Plath et Nelly Arcan. Le FIL se promènera partout au Québec cette année, grâce aux librairies indépendantes, et présentera donc 75 événements pour tous les publics avec la participations de plus de 200 artistes.