Des ténèbres les plus sombres de la sauvagerie humaine aux couleurs variées de l’engagement féministe, les Prix des libraires célèbrent cette année les œuvres respectives de Lorrie Jean-Louis, Paul Kawczak et Daphné B.

Paul Kawczak, nous dit-on, en est à son premier roman. C’est bien vrai; mais quel début exubérant! En fait, il a publié, à la Peuplade où il travaille comme éditeur, Un long soir; 112 pages de microrécits. Surtout, surtout, il a complété son doctorat à l’Université du Québec à Chicoutimi et, dans sa thèse, il s’intéresse, on l’aurait deviné, aux récits d’aventures littéraires de l’entre-deux-guerres.