Les futurs ont de l’avenir et tous paraissent possibles si l’on pense aux crises qui se succèdent. Dans le recueil de nouvelles Futurs, sous la direction de Mathieu Villeneuve, lui et neuf autres écrivain.e.s ont imaginé ce qui pourrait survenir dans notre planète à la dérive demain, après-demain et plus loin encore. La revue LQ nous propose, de son côté, un autre excellent numéro intitulé Dystopies- Rêveries acides. Puis, nous porterons notre regard sur un maître du fantastique québécois, Alain Gagnon (1947-2017), qui a laissé derrière lui une œuvre importante quoique malheureusement méconnue.

Sylvain Campeau

Sébastien Ste-Croix Dubé est directeur d’un salon de dégustation dans Rosemont. Il a déjà publié La culture du divertissement. Art populaire ou vortex cérébral?, chez Varia. Il se livrait là à une critique des arts du divertissement et de l’engourdissement intellectuel, depuis une version remaniée, de son mémoire de maîtrise. Maintenant, il s’essaie à la fiction dans cette novella aux allures de quête.