Catégorie : Entrevue

OFFTA: Prendre le deuil par la main

Errances, photo : Emmanuelle Boileau

Toujours imaginatif, tendance utopiste, l’OFFTA a lieu cette année du 22 au 32 mai à Montréal. Le festival joue avec les dates et les lieux. Les artistes aussi. Sans limites, comme il se doit. Ainsi, les sujets les plus graves ou comiques, poétiques ou irrévérencieux s’entremêlent dans la programmation. Comme la performance déambulatoire Errances de Mélanie Binette qui traite du deuil.

THÉÂTRE : La 30e saison du Théâtre La Chapelle aura lieu

Après Richard Simas et Jack Udashkin, Olivier Bertrand officie en chapelle depuis maintenant cinq ans. Ancien lieu de culte, le théâtre du même nom a gardé, depuis 30 ans jour pour jour, quelque chose de lieu culte où l’on célèbre la création, l’inattendu, l’innovant devant un public curieux et enthousiaste. Sous l’œil de Leonard Cohen comme on peut voir dans la photo. Et, peu importe le temps ou la désespérance, ça continuera en 2020-2021, foi d’Olivier Bertrand.

LITTÉRATURE: Rhizome, 20 ans de spectacles littéraires

Photo: Production Rhizome

La littérature, les mots peuvent inspirer des images, des pensées, des vidéos, des musiques, des chants, des productions multidisciplinaires. Rhizome l’a bien compris depuis 20 ans. Avec 70 spectacles et événements littéraires au compteur, l’organisme célèbrera son anniversaire sur scène plus tard en raison des récents événements.

LITTÉRATURE: José Claer, transexplorateur

José Claer, photo Marie-Pierre Drolet

La diversité sexuelle ouvre de nouveaux champs artistiques et littéraires. De nouveaux territoires lexicaux et narratifs, explorés par des artistes de plus en plus nombreux à évoluer en marge des concepts cisnormatifs. José Claer est de ceux-là. Son plus récent recueil Mordre jusqu’au sang dans le rouge à lèvres nous donne accès à une réalité crue, fantasmée, métaphorique, luxuriante. La sienne.

LITTÉRATURE: Autrices étoiles

La maison d’édition La Mèche n’en est pas à son premier collectif. Après trois intéressantes cartographies du territoire, voici qu’elle se lance dans les étoiles avec douze autrices ayant chacune un signe astrologique différent. Mais c’est davantage une constellation de l’intime qu’une carte du ciel qu’ont planifiée Sébastien Dulude et l’astrologue en chef Ariane Lessard.

LITTÉRATURE: La résilience de Serge Lamothe

Serge Lamothe, photo: Antoine Tanguay

Le neuvième roman de Serge Lamothe, Oshima, pressent le pire pour la planète. L’écrivain décode des signes dans la vie d’aujourd’hui qui pourraient nous mener en 2043, selon le livre, à une catastrophe socio-technologique imparable. Heureusement, qu’il y a et qu’il y aura toujours des humains de bonne volonté.

LITTÉRATURE: Yvon Rivard et le plaisir d’apprendre

Yvon Rivard, photo: Dominique T. Skoltz

Yvon Rivard revient sur Le chemin de l’école qu’il a tant parcouru. C’est là précisément qu’il veut amener le lecteur, dans une vision à la fois simple et large de l’enseignement. Dans une école qui enseigne à apprendre, qui donne le goût d’apprendre, plutôt qu’uniquement l’envie d’un emploi bien rémunéré. L’école qui forme des citoyens et non seulement des employés.