THÉÂTRE: Héritage, la valeur « argent »

Héritage, photo: Caroline Laberge

La dramaturge et traductrice littéraire Mishka Lavigne s’est vu confier la traduction de la pièce qui ouvre la saison chez Duceppe, Héritage (A Raisin in the Sun) de l’Américaine Lorraine Hansberry. Très en demande, l’autrice a remporté le Prix Québec-Ontario 2017 pour sa pièce Cinéma. Un autre texte pour la scène, Havre, a été publié cette année aux Éditions de L’Interligne. Entretien avec une artiste montante.

Publicités

THÉÂTRE: L’Énéide, le plus vieux chantier du monde

Olivier Kemeid, photo: David Ospina

Le Quat’Sous ouvre sa saison avec la pièce de son directeur artistique Olivier Kemeid, L’Énéide, créée en 2007 et inspirée de l’oeuvre de Virgile. Le périple d’Énée, en quête d’un nouveau rivage pour sa descendance, n’a rien de périmé. Les migrants migrent depuis toujours, peut-être encore davantage aujourd’hui. Avec peu d’ambition, sinon celle de survivre.

Théâtre: Une Licorne équitable en 2019-2020

Huit artistes prenant part aux productions de la saison
2019-202 à La Licorne

On en parle trop ou pas assez, selon le point de vue. Les plus récentes statistiques démontrent que la situation ne s’est guère améliorée depuis trois ans à Montréal en ce qui a trait à l’équité pour les femmes au théâtre. Il faut tout de même rapporter les bonnes nouvelles quand c’est le cas. La Licorne réalisera l’équité entre le nombre de femmes et et d’hommes à l’écriture et à la mise en scène la saison prochaine. Sans compter les reprises, mais incluant les 5 à 7, les 14 nouvelles productions des deux salles de la rue Papineau constitueront une affiche « équitable » en 2019-2020.

THÉÂTRE: Les prospections du Prospero

Sylvie Drapeau, Carmen Jolin, Paul Ahmarani, Maxime Denommée et Marie-Pier Labrecque. Photo: Émilie Lapointe

Le Théâtre Prospero est lieu de prospection. Sous la direction de Carmen Jolin, la saison 2019-2020 continuera de fouiller sous les apparences et les ambiguïtés du monde actuel. La salle principale du théâtre de la rue Ontario proposera des textes forts aux sujets profonds: des réflexions philosophiques et spirituelles (Les enivrés), une affection trouble entre un adulte et un enfant (Le principe d’Archimède), l’amour véritable (La maladie de la mort), les questions éthiques (Becoming Chelsea), la tragédie d’être femme (Mourir tendre), le monde de l’art (Mademoiselle Agnès).

LITTÉRATURE: Virtualité fallacieuse

Bienvenue dans la simili-vie de Simili. Un pays où les antihéros se croient sans tache. Une contrée où les fantasmes triomphent. Heureusement, Dominique Strévez La Salle fait la part des choses. Avec doigté et un certain humour noir. Le lecteur ne sera peut-être pas rassuré, au bout du conte, mais il comprendra une chose ou deux sur l’immoralité et l’indifférence qui nous guettent.

LITTÉRATURE: Une femme libre

Corinne Larochelle, photo: Annie Lafleur

Le dixième livre de Corinne Larochelle, Pour cœurs appauvris, est un inventaire des rapports amoureux et charnels. Publié par Le Cheval d’août, ce recueil foisonnant compte 58 nouvelles ayant souvent des liens entre elles, portées par la sensibilité d’une seule narratrice. Et si les cœurs des amoureux sont appauvris, c’est surtout que l’époque est triste. Les temps sont à l’amour avec un petit « a ». Mais la narratrice ne désespère pas. Riche de ses expériences, elle a de l’humour et papillonne toujours.

LITTÉRATURE: Camera obscura

Premier roman malheureusement passé inaperçu l’automne dernier, Les chambres obscures de Jean-François Villeneuve publié par Lévesque Éditeur, mérite l’attention. Ce récit filial parle avec justesse de la recherche de la vérité dans un monde où elle s’avère de plus en plus floue et, en filigrane, de la vie des exilés volontaires ou non, des apatrides, des réfugiés, au moment où l’on préfère détourner le regard de leur sort.

Cirque du Soleil: Hugo Bélanger met en scène 绮幻之境

Cirque du Soleil

绮幻之境 (Un monde fantastique) ou X: The Land of Fantasy en anglais. C’est le titre de la 45e création originale et nouveau spectacle permanent du Cirque du Soleil présenté à Hangzhou en Chine, dont la première officielle a lieu demain soir. Hugo Bélanger, metteur en scène de la pièce Le bizarre incident du chien pendant la nuit (présentée chez Duceppe l’an dernier et cet été à Saint-Jérôme) est à la barre de cette production gigantesque mettant en vedette une cinquantaine d’artistes. De cirque, mais de la scène aussi, puisqu’il s’agit du spectacle du Cirque « doté de la plus grosse trame narrative de son histoire », estime le metteur en scène québécois.

Littérature: L’amour en miettes

ARTSCRITIQUELITTÉRATURE

par Mario Cloutier • 6 août 2019 • 0 Comments

Un premier roman de plus de 600 pages! Marie-Ève Thuot a eu la judicieuse idée de confier sa fresque sociale La trajectoire des confettis aux Herbes rouges, éditeur patient et rigoureux. Il en résulte un récit captivant au sujet de la famille, du couple, et surtout, de la complexe sexualité humaine. L’amour dans tout ça? Ça se prend et ça se jette, hein Léo?